Suricat, quoi de neuf ?

Suricat, quoi de neuf ?

 

 

Présentation

Notes d'humeur, notes d'humour, présentation de photos... Tout ce qui fait un site perso ! Un peu de moi, un peu de nous, un peu de vous, au jour le jour.

w e b m a s t e r @ s u r i c a t . n e t
Quoi de neuf aujourd'hui ?

Si vous voulez savoir à quoi ressemble un vrai suricate, regardez la galerie des suricates ou l'article de WikipediA sur ces charmantes bestioles. Notez au passage, que suricate prend un "e" :-)

Afficher les mentions legales.


Charlotte Etc... au Lavoir Moderne Parisien

Hier soir j'ai travaillé l'un des grands défis de la photo : le concert. Du noir partout et des zones sur exposées à gogo, un autofocus en panique, une mesure de lumière qui danse la gigue, des vitesses d'exposition escargotuesques et un capteur CDD qui génère autant de bruit qu'un concert de (hard) rock. Bref, beaucoup de boulot et quelques résultats sympas (je n'ai pas encore achevé l'editing mais ça promet)
Je suis très heureux d'être allé écouter chanter une vieille amie. Charlotte Etc..., de la chanson française, une voix splendide, des textes mélancoliques ou colériques, de l'humour et du rythme, bref du bonheur musical.

Je l'ai connue chantant seule dans les bars avec son accordéon, des reprises de la Tordue, les Têtes Raides ou encore de Brigitte Fontaine. Rapidement elle est accompagnée par une contrebasse, puis une clarinette. Aujourd'hui, Charlotte s'est entourrée d'un guitariste électrique, d'un batteur et d'une guitar sêche/contrebasse.

Fini les reprises, son catalogue musicale est personnel et la belle Charlotte transporte le public dans son intimité, ses révoltes et son bonheur. Consultez son site pour quelques chansons tirées des deux albums et surtout les dates de ses prochains concerts (et qui sait bientôt mes photos ?)

Cheval de Retour

Je ne veux pas finir comme ça...
Bien que pas trop fataliste, je me sens de plus en plus hapé par la vie "signes particuliers : néant". "le gris sale des murs des tunnels que tu remarques pour la première fois", mais ce n'est pas que le gris. Le vent, la pluie, le soleil, les gaz d'échappements, le parfum des fôrets de pins. la vie. Et une petite dose d'adrénaline pour lui donner du goût, un peu plus de goût, c'est tout.

J'ai une petite femme formidable, un gosse adorable et un (ou deux ou zéro ?) en route actuellement. Bien sûr que je ne veux pas mourir sur la route. Ou pire, ne pas y mourir et rester dans le potage. Bien sûr que c'est dangeureux, mais oui, j'aime ça. C'est vrai que je me sens vivre au guidon de ma brêle. Et ce n'est pas que je cherche à me démarquer, quoi que ? Est-ce égoïste ? Sûrement. Mais ça ou ne rien faire, j'ai fait ce choix de ne pas oublier et de continuer à rouler.

Zombie Girl

Cette image n'est pas de moi. Je préfère commencer par cette phrase même si cela ne me dédouane pas de l'avoir piquée sur un site. Mais je ne me souviens aucunement de l'origine, a priori sur un site de jeux vidéos....

Toujours est-il que j'aime beaucoup ce montage. J'aime son côté dérangeant d'avoir utilisé une jeune fille, les traces de félures, la qualité de la réalisation. J'ai toujours eu un certains goût pour le malsain. Seul l'oeil me gène mais j'imagine qui doit pouvoir s'expliquer dans le contexte d'origine (logo du jeu ?) Toujours est-il que j'aimerai en arriver là un jour.